eden-sur-seine

...transformer une inquiétude sentimentale en combat politique... organiser une grève mondiale des femmes en produisant un film pornographique ! Eden-sur-Seine, roman d'amour, politique, féministe et utopiste. Olivier Berthelot éditions punctum 2007

26 janvier 2007

Plaine Commune et le métro de moscou

L'une des idée maitresses d'Eden-sur-Seine, est que l'alliance des volontés individuelles permet de s'affranchir de n'importe quelle contrainte, qu'elle soit économique, politique, sociale ou... sentimentale.

Une autre idée qui imprègne le roman est que le renouveau des utopies politiques et de l'envie d'agir et d'être, viendra de ces territoires longtemps déconsidérés des décideurs parisiens : la banlieue et, en l'espèce du 9.3. voir même , pour être toujours plus précis de Saint-Denis et Aubervilliers.

Gabriel y organise ainsi, grâce à Patrick, une réunion dont voici l'amorce :

Le siège de Plaine Commune, établissement public réunissant une dizaine de villes de Seine-Saint-Denis, coûtait en loyer de quoi alimenter le poujadisme des Français, portés à croire que l’argent public n’est utile que lorsqu’il vient d’ailleurs pour être reversé dans leur poche. Mais le luxe de cette vitrine ouverte sur le Grand Stade avait, comme les dorures du métro de Moscou, la portée symbolique de la publicisation des richesses. L’utopie devait être visible. En tant que Président de la communauté, Patrick Braouezec s’était arrangé pour y organiser une réunion en petit comité.(page 25)

Allez-donc voir sur le Site de   logo_plc
                Vous verrez, ce territoire, il vaut le coup d'être rencontré !

Olivier Berthelot

Posté par eden66 à 13:48 - Saint-Denis, Aubervilliers et le 93 - Commentaires [0] - Permalien [#]

Commentaires

Poster un commentaire