eden-sur-seine

...transformer une inquiétude sentimentale en combat politique... organiser une grève mondiale des femmes en produisant un film pornographique ! Eden-sur-Seine, roman d'amour, politique, féministe et utopiste. Olivier Berthelot éditions punctum 2007

26 mars 2008

POURQUOI LE SECTEUR PRIVE (PATHE) CHERCHES NOISES AU MELIES DE MONTREUIL ET EMPOCHE 600 000 euros du Conseil régional du Nord ?

Suite de notre chronique sur MK2- UCG vs le Méliès de Montreuil :

Question : pourquoi MK2 et UGC n'attaquent-ils pas le Conseil Général du Nord pour aide déloyale à Pathé ??  Réfléchissez bien... Pathé ? C'est un groupe privé, non ? il fait partie du club, en somme....

Voir l'article de la voix du nord :

Polémique chez les Ch’tis : « Pathé doit renoncer aux 600 000 euros ! »

 É. Renaud: «Une subvention déguisée»... D. Percheron: «Anecdotique par rapport aux enjeux.»

  Devant le triomphe de « Bienvenue chez les Ch’tis » dans les salles obscures, les conseillers régionaux qui avaient voté contre le crédit de 600  000 euros pour accompagner le film recommencent à hausser le ton. « Non seulement je ne regrette pas d’avoir voté contre, mais je demande à Pathé de renoncer à cette somme de 600 000 euros »… La sentence est signée par le centriste Yves Coupé qui a toujours estimé que le film jouissait d’une « promotion vouée au succès », et qu’en lui-même, « il suffisait à véhiculer une bonne image du Nord - Pas-de-Calais ».

Flash-back. Le 7 février, le président du conseil régional Daniel Percheron propose au vote une somme de 600 000 euros destinée à «  accompagner » la sortie de Bienvenue chez les Ch’tis, au bénéfice de Pathé, le producteur-distributeur. Il y a entre autres la soirée d’avant-première assortie d’un TGV « people » (100 000 euros), l’achat de droits à l’image pour utiliser des extraits dans une future campagne de communication (250 000 €), la réalisation de spots pour vanter la région (150 000 euros).....

(la suite dans la Voix du Nord)

Posté par eden66 à 13:36 - Commentaires [0] - Permalien [#]

Commentaires

Poster un commentaire