eden-sur-seine

...transformer une inquiétude sentimentale en combat politique... organiser une grève mondiale des femmes en produisant un film pornographique ! Eden-sur-Seine, roman d'amour, politique, féministe et utopiste. Olivier Berthelot éditions punctum 2007

30 septembre 2008

La Plaine Saint-Denis est-elle mélancolique ?

Oui... si l'on en croit Dominique Dhombres dans sa chronique du monde de ce jour,

Décidément, tout territoire industriel semble devoir se fondre dans la mélancolie et ses vielles heures de gloires... Les bassins miniers ne sont décrit qu'en déshérence, les chantiers navals n'attendent qu'une dernière délocalisation de leur nouveaux propriétaires coréen pour devenir "quintessentials" et  la plaine Saint-Denis est mélancolique.

Et pourtant vivante !
Au titre de la mémoire (voir le site mémoire vivante tenu par le premier DGS de plaine Commune) plaine_communemais aussi de l'écriture (le livre de votre serviteur, Eden-sur-Seine par exemple), du film (les studios Eclair à Epinay, Besson à Saint-Denis....) et tout le quartier en construction autour du Stade de France.

Bref : je m'interroge quand même sur ce sentiment  selon lequel tout ce qui est industriel n'est beau que parce qu'il a été.

(il y a aussi des industrie en développement sur la Plaine, mais là on en parle pas).

Posté par eden66 à 17:54 - Commentaires [1] - Permalien [#]

Commentaires

Poster un commentaire